24 avril 2015

Jeanne Lanvin à Paris

Cette petite carte pour te dire, 



Je ne m'excuserai désormais plus de mes publications espacées. Vous l'aurez compris j'ai beaucoup plus d'activités cette année que l'année dernière et du coup j'ai moins de temps à consacrer au blog malheureusement. 


Quoi qu'il arrive, je viens aujourd'hui vous écrire un article sur l'exposition Jeanne Lanvin qui se tient depuis le 8 mars dernier au Palais Galliera à Paris. 
J'y suis allée courant mars avant l'heure du déjeuner avec ma maman, ce qui a été une très bonne idée puisqu'il y avait peu de monde quand nous sommes arrivées. 
Comme d'habitude, la lumière du Palais Galliera est très tamisée pour la conservation des biens exposés. C'est vraiment dommage car ce n'est pas la meilleur façon de les mettre en valeur. 
Ce n'est pas pour autant que je n'ai pas aimé l'exposition, loin de là. 
J'ai toujours eu beaucoup d'admiration pour la maison Lanvin, que finalement je connaissais assez mal. J'ai appris beaucoup à travers cette exposition. 
Il a trois choses marquantes que je retiendrais de cette rétrospective. La première c'est que Jeanne portait une grande attention et admiration à sa fille Marguerite, qu'elle avait pour première inspiration. On le ressent beaucoup dans ses robes, dans ses motifs mais également dans le logo de la marque qui représente une fleur son honneur. 
Le second fait que je note, ce sont les collections pour enfant que Lanvin a lancé, notamment les robes de petites filles calquées sur des modèles adultes. 
Le troisième, c'est tout simplement les "couleurs Lanvin" qui ne sont autre que le bleu Lanvin, le rose Polignac et le vert Vélasquez.

J'ai également beaucoup appréciés tous les dessins de Jeanne et aussi les malles où ranger sa toilette. Mais ce que j'ai préféré ce sont les plissés de certaines des créations que je n'ai malheureusement pas pu prendre en photo. 

On notera aussi que pour Jeanne Lanvin, le noir représentait le "chic ultime" et on le retrouve bien dans ses robes, surtout celles de soirée. 







A voir jusqu'au 23 août 2015. Gratuit pour les moins de 18 ans, 9€ plein tarif et 6€ tarif réduit. Sinon pour en savoir plus c'est par là
Je vous retrouve très rapidement pour un article qui sortira complètement de l'ordinaire. xx
Enregistrer un commentaire